C’est reparti pour un Titour

La saison estival est finie, mais les soirées live ne finissent pas pour autant. On débarque au Titour Festival pour la seconde édition de ce festival qui a vu l’année dernière Mes souliers sont rouges, Le p’tit son, Faygo, et les Clébards retourner la salle de la Selle en Coglès.  Une première édition qui met la barre haute… Mais pas d’inquiétude à avoir, avec Merzhin, Les 3 Fromages, Maracujah et Ryon cette année, cette nouvelle édition est toute aussi prometteuse.

©Juliette Cabon

On débute la soirée avec ce qui a été pour moi la découverte de cette programmation… Ryon un groupe au Reggae souriant, entraînant et engagé prêt à vous embarquer sur le chemin de « La Bohème ». Ils proposent un reggae calme et relaxant, dont la voix du chanteur, aux doux accents d’aquitaine (… et oui, ils en ont fait de la route pour faire jumper la Bretagne) ajoute au spectacle une atmosphère chaleureuse.

©Juliette Cabon

Ils ouvraient le grand bal du Titour, et n’ont pas eu de mal à mettre l’ambiance. La salle s’est remplie petit à petit répondant à leur appel. Et si vous ne connaissez pas La selle-en-coglès (je comprendrais…), ce bourg sait y faire pour se déchaîner sur les ondes positives distillées par le groupe. En même temps chacun doit se dire, c’est « Mon bon droit » de m’éclater !

©Cedric Mdt

L’ambiance est bien montée pour accueillir le second groupe, Merzhin. Je ne vous ferais pas l’offense de vous les présenter, surtout en Bretagne!!! J’ai Conscience que beaucoup de gens attendaient de les voir. Pour les fans de la première heure, ne soyez pas surpris, en les voyant. Merzhin a énormément évolué dans le style, tout en gardant les ingrédients qui a permis de créer l’identité du groupe.

©Cedric Mdt

Après 20 ans sur les routes, les Nomades, (Titre du dernier album du groupe et d’une chanson éponyme) … vous accueillent dans leur cirque pour un spectacle abouti. La recette du succès du groupe tient en une citation, « La bombarde est l’avenir du Rock ‘n’ roll, définissant à merveille l’esprit du groupe, le style musical et la région d’où ils viennent (ça sent bon le Finistère tout ça!).

©Juliette Cabon

 

Le temps de faire une petite pause fraîcheur au bar à l’extérieur, et partager une bière avec un jeune homme fêtant son anniversaire au festival (Quel meilleur endroit pour le faire?) Les 3 Fromages vont surement lancer leur set dans quelques secondes… Faut avouer, « C’est pas punk »de les écouter mais le Rock n’ Drôle du groupe ne laisse personne indifférent.

©Juliette Cabon

Ne vous fiez pas à leurs jeunes âges, le groupe tourne déjà depuis plus de 10 ans avec un franc succès et un public fidèle. Le groupe n’hésite d’ailleurs pas à faire monter sur scène une fan afin de partager un moment intimiste et lui faire une magnifique déclaration : « Je te trouve tellement jolie »… je vous laisse découvrir la suite…Une chose est sûr, c’est une vrai « botte au cul » de les revoir.

©Cedric mdt

On finit le Titour festival avec le phénomène Reg’nRoll de Maracu’jah et une musique engagée, festive et bienveillante. On sent que le groupe est là pour emporter la foule avec soi, si vous ne savez pas danser ou n’avez pas le rythme dans la peau, pas de problème, Maracu’jah vous montrera la voie.

 

©Cedric mdt

Le groupe colle parfaitement avec l’identité du festival, avec ses accents à la fois Rock et Reggae. Le public est sous le charme avec une belle osmose qui s’est créée ce soir. Le groupe aura beau chanter « Relaxe-toi »,  la foule est à son quatrième concert et semble avoir envie de se déchaîner pour conclure cette soirée. La seconde édition du Titour se termine sur les bonnes vibes de Maracu’jah. Le festival ne semble pas complet ce soir malgré cette programmation de qualité…  L’ambiance aura été, quant à elle, au rendez-vous, avec une belle énergie et un festival qui se veut familial et bon enfant.

The following two tabs change content below.

cedric-ouestfestival

Derniers articles parcedric-ouestfestival (voir tous)

Spread the love
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
ga('create', 'UA-75278937-1', 'auto'); ga('send', 'pageview');