La terre va trembler à Bobital en Juillet prochain

Article et Photo : © Ouest france

La programmation du festival l’Armor à Sons a été dévoilée hier soir par l’association organisatrice Bowidel. Plusieurs têtes d’affiche seront sur scène, et pendant trois jours.

Les agendas sont ouverts. Les 6, 7 et 8 juillet, la petite commune de Bobital, située à quelques kilomètres de Dinan, se transformera en scène géante pour son festival l’Armor à Sons.
« Retaçons l’histoire »

2018, fêtera le dixième anniversaire du festival qui se déroulera sur trois jours. « Une occasion pour les bénévoles engagés de l’association Bowidel de recevoir les milliers de festivaliers qui viendront fouler les terre de Bobital, souligne les deux coprésidents Yoann Rehel et Loïc Communier. Autour d’une programmation éclectique et défricheuse à l’image du festival, l’occasion nous est donnée de retracer l’histoire d’une commune qui depuis 20 ans aura vu passer sur ses terres plus de 340 artistes ou groupes qu’ils soient des grands noms de la chanson française, des têtes d’affiches internationales, des groupes émergents ou des amateurs. L’histoire des festivals Terre-Neuvas et L’Armor à Sons fera l’objet d’une rétrospective marquant cet anniversaire. Rétrospective qui prendra la forme d’une exposition sur le festival mais également de nombreux clins d’œil dans la programmation 2018. »

Les deux coprésidents poursuivent : « Une carte blanche sera confiée au groupe The celtic Social Club qui accompagné de sa bande de potes dessinera les grandes lignes de ces 20 ans de Terre de Sons ainsi que le retour de groupes, d’artistes et de musiciens ayant contribué à son histoire. »
De Claudio Capéo en passant par Shaka Ponk

Vendredi soir, l’association Bowidel a dévoilé la programmation des trois jours du festival.Le premier jour à partir de 18 h, sur la scène de La Plaine du Louvre, de la chanson française avec Claudio Capéo, puis le folk pop du Québec interprété par cœur de Pirate. Suivront le rock de Concrète Knives, l’électro du Belge, Lost Fréquencies, le rap de Moha la Squale, l’électro du Français Polo et Pan et le reggae de Vanupié.

Samedi 7 juillet, la scène reviendra au rap de Biffty et DJ Weedim, au funk des Américains, Con Brio, à la chanson française avec La Capette, aux sons électro de M. Oizo et Naïve new Beaters. Passera aussi le gagnant du tremplin, Sin Ross et pour clôturer la journée l’électro rock de Shaka Ponk

Il est temps d’être vous même.

En quête d’une voiture au caractère unique ? Derrière le Nouveau T-Roc, se cache un crossover à la pointe de la technologie.

Dimanche 8, de la chanson française avec Aldebert, du slam avec Grand corps malade, du rock avec le Français, Mat Bastard, le rap de Nekfeu, de la techno avec Rebeka Warrior et du rock avec The red coes black.

Du vendredi 6 au dimanche 8 juillet, plaine du Louvre à Bobital. Pass trois jours, 85 € ; pass deux jours, épuisé et pass un jour, 36 €. Gratuit pour les moins de 10 ans. Site : bobital-festival.fr

Programmation 2018

Vendredi 06 Juillet 2018
CLAUDIO CAPÉO / COEUR DE PIRATE / CONCRETE KNIVES / LOST FREQUENCIES / MOHA LA SQUALE / POLO & PAN / VANUPIE
À Bobital (22)

Samedi 07 Juillet 2018
BIFFTY & DJ WEEDIM / CON BRIO / LA GÂPETTE / MR OIZO / NAIVE NEW BEATERS / SHAKA PONK / SIN ROSS
À Bobital (22)

Dimanche 08 Juillet 2018
ALDEBERT / GRAND CORPS MALADE / MAT BASTARD / NEKFEU / REBEKA WARRIOR / THE CELTIC SOCIAL CLUB + GUEST / THE RED GOES BLACK
À Bobital (22)

Article et Photo : © Ouest france

The following two tabs change content below.