Un nouveau festival, le Green Horse, en juillet 2017 en Seine-Maritime

MAUQUENCHY (Normandie). Alors que la Région Normandie est en train de « repenser » les concerts gratuits de l’été lancés dans la foulée de l’Armada 2013 par l’ancienne majorité socialiste, des intérêts privés régionaux organiseront les 7, 8 et 9 juillet, sur l’hippodrome de Mauquenchy (Seine-Maritime), la première édition du Green Horse Festival.

« Cela fait trois ans que l’on travaille sur ce festival, indique Christophe Dauvergne, co-actionnaire de la société JLCD Events, basée à Saint-Etienne-du-Rouvray, organisatrice de ce festival qui se positionne dans la mouvance de festivals bien connus en Normandie comme ceux des Papillons de Nuit (2, 3 et 4 juin 2017) à Saint-Laurent-de-Cuves (Manche) ou de Beauregard (7 au 9 juillet 2017) à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen (Calvados). Il n’y avait pas de grands festivals d’été en Seine-Maritime. C’est l’un des rares départements en France qui n’a pas son festival.»

D’ici une quinzaine de jours, Christophe Dauvergne promet d’être en mesure de dévoiler l’affiche de cette première édition du Green Horse Festival qui se déroulera sur trois soirées. Au total, le public pourra assister à vingt concerts. « Il y aura un tremplin régional et des pointures nationales et internationales. Nous avons déjà signé 14-15 artistes », glisse Christophe Dauvergne, associé à 50% chacun avec Jean-Louis Louvel (PGS) dans JLCD Events.

Christophe Dauvergne annonce un budget d’environ «2 millions d’euros» pour cette édition 2017. « Uniquement des fonds privés. Nous n’avons sollicité aucune subvention publique auprès des collectivités». « Nous avons par exemple joué franc jeu avec la Région en leur annonçant que nous lançons le festival en 2017. On n’a pas eu de réponse ». Lors de ses voeux à la presse le 4 janvier dernier à Caen, Hervé Morin a indiqué que la Région ne supprime pas les concerts gratuits de l’été mais qu’elle est en train de «repenser» le concept. En coulisses, on évoque des concerts réduits dans le temps, deux soirées au lieu de quatre. Mais toujours à Rouen.

Suite de l’article sur  Paris Normandie.fr : http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/un-nouveau-festival-le-green-horse-en-juillet-2017-en-seine-maritime-DK7972757

 

The following two tabs change content below.